Livraison gratuite sur les commandes supérieures à 25€Retours acceptés sous 30 jours.

le propriétaire d’Israel-Premier Tech allume Froome et son énorme salaire

Il est l’un des grands absents de ce Tour de France 2023. Quadruple vainqueur de la Grande Boucle (2013, 2015, 2016 et 2017), Chris Froome n’a pas été retenu par son équipe, Israel-Premier Tech. La faute à des résultats très décevants depuis sa signature en 2021, comme ce fut encore le cas cette saison. Mais l’intéressé n’est pas demandé de cet avis.

« J’avais tellement travaillé dur pour en arriver-là (être en forme). Ça a été une très grosse déception de ne pas être retenu dans l’équipe pour le Tour, at-il commenté dans une vidéo sur sa chaîne YouTube. J’avais vraiment l’impression que je m’étais remis sur de bons rails. Je sentais que physiquement j’étais prêt. J’avais atteint mes objectifs en ayant mon poids de course. Je n’avais pas perdu de muscle. »

Froome, un contrat à 5,5 millions d’euros par an

Une remise en cause de la décision de l’équipe qui pas plus à Sylvan Adams. Interrogé par le site cyclingweekly.com, le propriétaire de la formation Israel-Premier Tech a violemment remis en cause les performances de Froome, assurant que celui-ci ne valait pas l’argent dépensé sur son contrat de 3 ans entré en vigueur en 2021 « Nous avons signé Chris pour être notre leader sur le Tour de France et il n’est même pas là, donc je ne peux pas considérer qu’il vaut l’argent dépensé, at-il commencé. Chris n’est pas un symbole . Il n’est pas un outil de relations publiques. Donc non, je ne peux pas dire qu’il vaut son argent. » Chris Froome a réalisé en 2021 un contrat de 3 ans pour 5,5 millions d’euros par an.

Lire aussi  Les avancées technologiques du multimédia : opportunités et risques

Adams : « Ses performances n’ont rien à voir avec ses blessures, de mon point de vue »

Froome apparaît en net retrait depuis son grave accident en 2019. Mais pas de quoi y voir une circonstance atténuante pour Adams : « Ses performances n’ont rien à voir avec ses blessures, de mon point de vue. Je ne pense pas que Chris use (…) Nous avons pris un risque, mais nous signions le meilleur coureur de Grands Tours de sa génération (Froome a également remporté deux Tours d’Espagne et un Tour d’Italie), et je voulais prendre ce risque. Cela a rehaussé notre visibilité, mais ce n’est pas un exercice de relations publiques. Mon idée était: ‘Wow, nous allons avoir quelqu’un pour être pertinent pour le GC [classement général] au Tour de France’, et cela ne s’est pas produit. »

« Je suis très respectueux envers Chris. Il est quadruple vainqueur du Tour. Je respecte ses réalisations passées, mais si vous voulez faire partie de l’équipe du Tour de cette année ou de l’équipe du Tour de l’année prochaine, nous nous moquons de ce que vous avez fait il ya sept ans, nous nous soucions de ce que vous avez fait cette année et vous devez mériter votre place’, a conclu le milliardaire israélo-canadien.

Article original publié sur RMC Sport

Source by [author_name]

TOUS NOS ARTICLES SUR LE MULTIMEDIA

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Boutique Multimédia
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens
Compare items
  • Total (0)
Compare
0